This page has moved to a new address.

Paris : Les Musulmans de Myrha Refusent de Prier dans la Caserne

Aldo Sterone: Paris : Les Musulmans de Myrha Refusent de Prier dans la Caserne

Sunday, 14 August 2011

Paris : Les Musulmans de Myrha Refusent de Prier dans la Caserne

Ça vient de tomber. Les musulmans refusent la caserne qui leur a été proposée pour installer une salle de prière. D’après l’Imam de la mosquée de la rue Myrha (Paris, XVIII) ce sont des locaux « indignes d’un musulman et de son culte. La sacralité du lieu n’y est pas respectée ». Il ajoute même que cette offre s’apparente à du « mépris et à de l’humiliation des musulmans ». Rien que ça !

La rue Myrha, elle, avec tous les chiens pissent durant la semaine, serait digne d’un musulman et de son culte. La sacralité du lieu serait même respectée.

Au-delà de ça, s’agissant d’humiliation et de mépris, il serait intéressant de voir combien de temps un chrétien, un bouddhiste ou autre pourra tenir s’il décidait d’aller prier ou méditer ouvertement dans une rue fréquentée d’Alger ou d’Oran. Moi je lui offre 1000 Euros s’il arrive à me prouver qu’il a pu tenir 10 minutes.

Bien sûr, il va y avoir plein de bien-pensants pour me dire que ce n’est pas pareil. Oui, je sais moi ce qui n’est pas pareil. Il y a des peuples qui ont de la dignité et il y a des peuples qui n’en n’ont pas. Il y a des gens qui se sentent humiliés parce qu’on leur a offert un bâtiment public qui a l’heur de ne pas être au même standing que le palais de l’Elysée. Et il y a d’autres qui doivent fermer leur gueule et changer de trottoir.

Il y a plein de musulmans qui seront discriminés à l’emploi parce que ce genre d’actualités font la une régulièrement. Ceux qui en sont à l’origine se foutent complètement de cet aspect. Sachant que le vendredi est jour ouvré dans ce pays, une personne qui travaille et qui n’est pas à l’aide sociale n’a généralement pas le temps de se rendre à la rue Myrha.

Malheureusement, avec la catégorie de gens que le France a choisi d’importer en majorité, la notion de respect mutuel n’existe pas. Il n’y a qu’un seul rapport qui leur est connu dans leur vie de tous les jours : la force. Tu es fort on te respecte. Tu es faible on t’écrase comme une puce. C’est valable dans leurs rapports sociaux et c’est aussi valable dans leur rapport à l’ordre, l’autorité ou l’Etat.

D’un autre coté, je conçois très bien que la France ne soit pas adaptée à la vie d’un musulman. Pour un Français de souche qui choisit cette religion comme voie, il y a assez d’espace et de mosquées pour pratiquer sans se mettre en opposition avec la société toute entière. Pour ceux qui veulent immigrer en France, il y a probablement lieu de reconsidérer ce choix. Il y a dans le monde de très nombreux pays islamiques qui seraient plus adaptés à la vie du pratiquant. Ces pays ne fournissent pas d’aide sociale aux étrangers en général ce qui les rend moins attractifs. Maintenant, si on donne de l’importance à sa religion, il y a un arbitrage à faire.

L’arbitrage est d’autant plus clair qu’Allah interdit au musulman de vivre ailleurs qu’en pays musulmans. Le verset 97 de la surah 4 est très clair sur ce point. Quand le musulman meurt ailleurs qu’en terre d’Islam, c’est qu’il s’est causé un grave tort à lui-même. Les anges lui demandent où il était et certains répondent : « Nous étions impuissants sur terre ». C'est-à-dire tellement impuissants qu’ils ne pouvaient pas aller ailleurs. La faiblesse [dans le sens incapacité / maladie] est souvent acceptée comme excuse, mais ici c’est une des rares fois dans le Coran où elle ne passe pas. L’excuse est refusée et les anges répondent : « La terre de Dieu n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer ? ». Le verset finit sans appel : « Voilà bien ceux dont le refuge et l'Enfer. Et quelle mauvaise destination ! ». Le musulman a le devoir de quitter une terre non musulmane si par quelque circonstance que ce soit, il devait s’y trouver. Puis, quelle grave transgression de faire l’inverse du Coran et d’aller vers des terres non musulmanes, faire la prière dans la pisse des chiens et se donner en spectacle.

A l’évidence, il y a aujourd’hui beaucoup de gens qui ont choisi de s’établir en France alors que c’est un pays dont les valeurs sont totalement opposées aux leurs. Il n’y a ni bon, ni mauvais dans cette histoire, juste une effroyable contradiction alimentée par les diverses formes d’aides sociales.

Les autorités françaises, à leur tour, ne sont pas totalement clean dans cette histoire. La voie publique appartient à tout le monde et personne n’a le droit de l’occuper illégalement. Un prétexte pseudo religieux ne doit pas être accepté sous peine de justement officialiser et légitimer des prétextes de même acabit. Faut-il beaucoup de caractère pour envoyer les CRS et les canons à eau pour faire respecter l’ordre ? Evidement, bien plus que ce que les responsables français en possèdent. A les voir se coucher devant une bande de cas sociaux, on se demande comment ils vont trouver le courage pour lutter contre les banques US qui ont décidé de mettre la France à sac.

Sachant que ce texte sera repris sur internet, j’aimerais insister auprès de ceux qui ne connaissent pas toute l’histoire, que je suis moi-même Algérien. C'est-à-dire né et grandi en Algérie et j’écris même de droite à gauche. J’ai un respect profond pour mes compatriotes qui sont en Algérie ou ailleurs et qui mènent leur vie avec honneur en respectant les autres peuples et en se faisant respecter à leur tour.






Labels:

6 Comments:

At 15 August 2011 at 19:02 , Blogger Valhante said...

Et ce n'est pas près de s'arrêter :
Il vaut mieux être étranger que Français pour survivre en France : je comprends les jeunes identitaires et les jeunes qui n'ont pas la chance d'avoir papa-maman pour les aider, à l'exclusion bien sûr des jeunes ado bobos attardés, piliers des manif.
http://luniondelajeunessepatriotique.over-blog.fr/article-l-ata-j-y-ai-droit-par-gold31-81606905.html

 
At 15 August 2011 at 19:52 , Blogger taxrefund said...

juste merci citoyen !

très bon texte..

 
At 16 August 2011 at 01:48 , Blogger Maye said...

Dieu s'est incarné et le Christ est venu pour tout le monde. L’Église catholique vous tendra toujours les bras, il ne tient qu'à vous de vous libérer.
J’aime votre texte et j’aime votre tournure d'esprit. Je prie le Seigneur pour que vous acceptiez de recevoir son message : c'est pour cela que les musulmans viennent en France et dans les pays Chrétiens, parce que (malgré "les banques US qui ont décidé de mettre la France -l'Europe- à sac") notre mode de vie chrétien (tous frères, mêmes ceux qui ne sont pas coreligionnaires) les attire.
Vous me semblez assez clairvoyant et cultivé pour voir ce que je veux dire sans que je vous encombre de citations et de référence.
Vous êtes courageux, et cela mérite le respect.

 
At 16 August 2011 at 13:26 , Blogger bibifab said...

Merci pour votre perspicacité et vos analyses.

 
At 17 August 2011 at 13:51 , Blogger DJIBS said...

Merci pour votre article. Cela fait du bien de lire des textes simplement remplis de bon sens et d'honnêteté intellectuelle...ce qui nous manque cruellement en France à notre époque.

 
At 18 August 2011 at 15:13 , Blogger Akrima said...

la sourate 4 verset 97 précise que cela concerne chacun qui, bien que capable de s'exiler, reste vivre parmi les associants dans des conditions difficiles pour la pratique de son devoir religieux (être dans l'impossibilité de prier).

Un pays du moyen orient ou de l'Afrique nord ne veut pas dire pays à forte valeur musulmane

 

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home