This page has moved to a new address.

Marseille : Immigration et des Poubelles par les Fenetres !

Aldo Sterone: Marseille : Immigration et des Poubelles par les Fenetres !

Monday, 5 September 2011

Marseille : Immigration et des Poubelles par les Fenetres !




[source]

Labels: ,

3 Comments:

At 6 September 2011 at 00:05 , Blogger Kobudo Bushi said...

Bonjour Aldo,

Je partage ton indignation. Mais il y a une chose essentielle à comprendre dans cette affaire : c'est que cette situation qui nous exaspère tant nous tous, individus éduqués, socialisés, civilisés (toi en tant qu'Algérien et nous en tant que Français) est le résultat pur et simple de la corruption qui régit les relations entre les Etats africains et européens.
A ton avis, pourquoi à chacune de leurs visites en Algérie ceux qui se sont succédés à la tête de l'Etat français (ou leurs représentants) rentrent-ils avec leurs valises pleines à craquer de visas ?
Si l'Etat français, ou plutôt ceux qui s'en sont emparé, accepte d'ouvrir son territoire à des milliers d'immigrés analphabètes, délinquents, si ce n'est criminels, c'est parce que c'est le prix à payer pour les faveurs qu'il a demandé aux Etats dont sont issus ces immigrés. Cela fait partie du deal. Bouteflika accepte que Total vienne pomper du pétrole en Algérie et distribue probablement aussi au passage quelques malettes de billets pour les partis politiques français, et en échange, le gouvernement français accepte de délester l'Algérie d'une partie de son surplus démographique (la population algérienne a été multipliée par 8 en moins d'un demi-siècle) qu'ainsi Bouteflika n'aura pas à éduquer, soigner, loger, nourrir, etc.

En d'autres termes : je te file du pétrole et de quoi financer tes campagnes électorales, en échange de quoi tu me débarrasses de tous ces gens que je n'ai pas envie d'éduquer et avec qui je ne veux pas partager les richesses du pays sur lesquelles j'ai mis la main.

En plus, l'émigration présente un autre avantage considérable pour les chefs d'Etats africains : pendant que leurs peuples rêvent de l'Europe, ils ne se révoltent pas.

Quant aux dirigeants politiques français, ils s'emploient tout naturellement à étouffer toute contestation de la part de leurs concitoyens contre l'immigration massive, puisque celle-ci est la contrepartie aux magouilles auxquelles ils ont coutume de se livrer pour conquérir le pouvoir et s'y maintenir.
Ainsi, on a mis en place une police de la pensée (SOS Racisme, le MRAP, etc.) qui, à coup d'intimidation et de terrorisme intellectuel (sous forme de procès, de mise à l'index) contraint les Français à faire profil bas et à s'auto-censurer.
Il est impossible en France de remettre librement en question l'immigration sans risquer la mort sociale et se faire traiter de raciste. C'est terrible, les Français sont baillonnés, réduits au silence.
Seuls des Français issus de l'immigration maghrébine comme Malika Sorel, par exemple, peuvent prendre la parole. Et encore ! Malika Sorel n'est pas fréquemment invitée dans les media.
Voilà comment on étouffe dans l'oeuf toute remise en question du système : par le discrédit moral et le sentiment de culpabilité. Quiconque n'est pas d'accord avec l'immigration est aussitôt disqualifié publiquement comme étant raciste. Il faut le courage d'un Jean Moulin pour faire front à cette violence institutionnelle. Quant au sentiment de culpabilité, il conduit des milliers de Français à ne même pas pouvoir oser envisager, en serait-ce qu'ne fraction de secondes, que toute cette immigration massive leur porte préjudice. On leur a tellement lavé le cerveau et fourré dans la tête que le fait même de s'interroger sur le bien-fondé de l'immigration elle le mal absolu, qu'ils n'ont qu'une peur : apparaître à leurs propres yeux comme des monstres, comem des réincarnation de Hitler et Goebbels réunis.

Si des gens comme toi ont besoin de notre soutien à nous autres Français, nous avons aussi besoin du tien et de tous les Africains qui ne se reconnaissent pas dans cette immigration sauvage qui nous est imposée. Nous devons nous serrer les coudes, car vous tout comme nous sommes les premières victimes de cette corruption.

 
At 6 September 2011 at 00:09 , Blogger Kobudo Bushi said...

Je m'aperçois que j'ai oublié de corriger quelques fautes de dactylographie dans mon message.

 
At 6 September 2011 at 11:47 , OpenID shymrod said...

Nous ne votons pas tous depuis 40 ans pour cette politique irresponsable. 15/20% d'entre nous votons régulièrement contre depuis 20 ans, mais le système est ainsi fait qu'un parti qui recueille 15% des suffrages n'a aucune représentation, alors qu'un parti qui peine à faire 5% en a une, et a même un groupe parlementaire! Tout ce que nous pouvons espérer est que le jour où nous serons suffisamment nombreux, l'effet de seuil jouera et nous aurons une représentation massive. Ce jour là on fera semblant de nous découvrir, bien entendu...

Nous sommes nombreux, mais nous sommes silencieux, car parler abouti à une mort sociale. Internet est le seul moyen d'expression que nous ayons, mais ça pourrait ne pas durer, avec tous les coups de boutoir contre l'anonymat que nous voyons aujourd'hui.

PS : tu devrais préparer un peu ce que tu vas dire dans tes videos, tu te perds en circonlocutions et parfois on ne comprend même pas ce tu veux dire. Quand je vois la qualité de tes billets, je me dis que les videos pourraient être d'une qualité identique.

 

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home